Non, la Sapinière ne change pas de propriétaires et la plupart d'entre vous a bien compris qu'il s'agissait d'un poisson d'avril...

Cependant, je dois apporter des précisions.

Il y a une dizaine de jours, les propriétaires de la Sapinière me contactaient pour me proposer un "canular" sur mon blog à l'occasion du 1er avril. J'ai adhéré, certaine qu'un trait d'humour ne pourrait pas faire de mal en cette période difficile. 

J'ai proposé mon texte aux personnes concernées, effectué les modifications demandées, puis j'ai renvoyé le texte final qui a reçu l'aval avant publication. 

Ce texte, j'en ai eu l'idée, je l'ai entièrement écrit, seule, et cela m'a pris du temps (certes, on en a un peu plus en ce moment !) pour qu'il ne laisse aucun doute.... à condition de le lire dans son intégralité ! Pour moi, il ne pouvait être destiné qu'à vous, mes lecteurs, un public local fort restreint au demeurant et qui connait bien les valeurs de la Sapinière. 

Mais voilà... à midi je recevais un appel qui m'a profondément ennuyée, et qui, lui, n'était pas une blague. Pour certains, le canular était malvenu et avait pris une ampleur qui dépassait très, très largement la localité...

J'ai ainsi découvert avec stupéfaction que mon article avait été repris enintégralité dans la Commère43, mot pour mot et à la virgule près, mais surtout sans mon accord, sans même en avoir été informée. Seule la mention de "les actus de Victorine" avait été modifiée en "la Commère43".

Comment ? Par qui ? Car non, ce n'était pas un simple partage sur les réseaux sociaux... J'ose espèrer que ce média que je respecte ne l'a pas fait volontairement

Je voulais faire sourire... beaucoup l'ont pris ainsi, merci à eux... mais... 

En attendant, Victorine, meurtrie, va prendre un peu du large.